Contrôle des connaissances

Conformément à la règlementation en vigueur, le contrôle des aptitudes et des connaissances est organisé à la fin de chaque semestre d'enseignement :

  1. la première session comporte 2 séries d'épreuves : janvier et juin
  2. la deuxième session comporte 1 série d'épreuves : début septembre

Chaque semestre donne lieu à validation de 30 crédits ECTS.

Les notes obtenues sont portées à la connaissance des étudiants. Elles ne sont définitivement validées qu'à l'issue des délibérations du jury d'examen.

Les étudiants qui, à l'issue de la session de juin, sont déclarés ajournés doivent repasser lors de la session de septembre l'ensemble des épreuves des modules pour lesquels ils n'ont pas obtenu la moyenne.

Les étudiants autorisés à suivre les cours de la filière Médecine/Sciences et de l'école de l'Inserm sont dispensés des UE libres.

A l'issue de la session de septembre, sont autorisés à s'inscrire en DFGSM-3 :

  • Les étudiants reçus à toutes les UE et ayant validé tous les stages (soins infirmiers et sémiologie).
  • Les étudiants ayant une UE et une seule non validée et ayant validé tous les stages (soins infirmiers et sémiologie).
  • Les étudiants ne peuvent pas s'inscrire en année supérieure s'ils n'ont pas validé l'ensemble des modules : tronc commun et UE libres. 1 seule UE autorisée en dette.

Les étudiants ne peuvent pas s'inscrire en année supérieure s'ils n'ont pas validé l'intégralité des stages (soins infirmiers et sémiologie), aucune dette de stage n'étant permise.

Un stage de DFGSM-2 non validé en cours d'année pourra l'être en période de congés universitaires sur autorisation d'un responsable pédagogique.

Les étudiants redoublant DFGSM-2 gardent le bénéfice des modules validés puisqu'ils sont capitalisables. Toutefois, les stages de sémiologie doivent être renouvelés (non capitalisable). Le stage de soins infirmiers reste acquis (capitalisable).

Poursuites disciplinaires

Pour les épreuves écrites, les étudiants disposent, le cas échéant, des documents qui leur sont distribués en même temps que les sujets d'examen. En l'absence d'autorisation expresse de l'enseignant responsable de la matière, est interdit tout support d'information, de traitement de l'information ou de communication (calculatrice programmable, outil informatique, etc.). L'usage de tous recueils ou documents comportant des annotations personnelles est interdit.

Toute fraude ou tentative de fraude est passible de poursuites disciplinaires.

Le Doyen est habilité à prendre les mesures nécessaires pour faire face à des situations exceptionnelles et régler toutes les difficultés dans le respect des principes du programme pédagogique et du contrôle des connaissances de la faculté de Médecine de l'Université Paris Diderot Paris 7.