La validation des enseigements théoriques

  1. La première session

    Elle comporte deux périodes d'examen. Les étudiants passent leurs examens en décembre .

    Les notes des examens sont visibles sur Apoweb avant les jurys, mais ces notes et les mentions qui l’accompagnent n’ont qu’une valeur indicative.

    Les étudiants qui, à l’issue de la 1ère session, sont déclarés ajournés doivent repasser lors de la 2ème session l’ensemble des épreuves des UE pour lesquels ils sont ajournés, sauf autorisation individuelle du jury permettant le report d’une ou plusieurs notes de 1ère session en 2ème session (décision notifiée sur le procès-verbal de jury par l’acronyme RENO).

    Les enseignements obligatoires

    Ils font l’objet d’épreuves informatisées dont les modalités sont précisées dans le tableau page 1.

    Les examens seront regroupés par deux modules pour des épreuves de 2 heures ou 2h30.

    Un module est automatiquement validé en cas de :

    - Moyenne supérieure ou égale à 10/20 au module avec une note supérieure à 10/20 à tous les dossiers.

    - Moyenne supérieure ou égale à 10/20 au module avec une note supérieure à 10/20 à tous les dossiers sauf un dont la note est entre 8/20 et 10/20.

    Pour les UE à 3 DP, la note de QI entre dans la moyenne de l’UE uniquement.

    Pour les UE à 2 DP, la note de QI entre dans la moyenne de l’UE et est considérée comme une note « équivalent DP » et est donc soumise à ce titre aux règles de validation automatique des modules.

    Dans les autres cas, l’étudiant est ajourné pour le module et la validation est soumise à délibération du jury.

    Les notes moyennes obtenues à chacun des modules ne se compensent pas entre elles.

    Les enseignements optionnels (CCO)

    Le parcours CCO correspond à la validation de deux CCO. Les inscriptions se feront en début de semestre. Chaque enseignement fait l'objet d'une épreuve d'une heure quinze notée sur 20. Ils sont regroupés au sein d’un module particulier.

    Les notes obtenues à chacun des CCO se compensent entre elles. Le parcours est validé par le jury d’examen si l’étudiant obtient une note moyenne supérieure ou égale à 10 sur 20.

    Les étudiants repassent obligatoirement les épreuves pour lesquelles ils ont une note éliminatoire (inférieure à 6 sur 20), aucune compensation n’étant possible dans ce cas de figure.

    En cas d’absence à l’épreuve de la 2ème session, l’étudiant conserve sa note de 1ère session.

     


  2. La seconde session

    La seconde session est organisée au titre des modules que l’étudiant n’a pas validés à la première session d'examen. Elle a lieu en janvier.

    Le candidat présente lors de la seconde session les disciplines dans lesquelles il n’a pas obtenu une note globale égale ou supérieure à la moyenne ainsi que les épreuves où il a obtenu une note de cas clinique inférieure à 6 sur 20.

    En cas d'échec à la deuxième session, les modules dans lesquels l’étudiant a obtenu la moyenne lui sont définitivement acquis.




La validation des enseigements pratiques

Chaque étudiant effectue durant la période allant du 1er octobre au 30 septembre de l’année universitaire trois stages de 2 à 3 mois, ainsi qu’un stage libre l’été.

Les modalités d’organisation et de validation de ces stages et gardes sont définies dans la « charte des stages et des gardes » consultable sur le site internet de l’UFR.

 En cas de non validation d’un stage de DFASM3, l’étudiant pourra demander, auprès du responsable pédagogique à effectuer un stage de rattrapage. L’acceptation de cette demande et les modalités pratiques du stage de rattrapage sont soumises à la décision du directeur de l'UFR ou de son représentant. Ce recours n’est possible que pour rattraper un seul stage par année. Si un stage de rattrapage est proposé à l'étudiant, il devra être effectué dans le mois précédant l'ECN. Aucun stage de rattrapage ne pourra être débuté au décours des épreuves de l'ECN et dans tous les cas, le stage de rattrapage devra être effectué in extenso avant la date du jury de validation des stages.

En cas de non validation de cette séquence de rattrapage, l’étudiant ne sera pas autorisé à être classé aux ECN pour les DFASM3.

Les modalités détaillées d’organisation et de validation de ces stages et gardes sont définies dans la « charte des stages et des gardes » .

 

Certificat de compétences cliniques

Un certificat de compétences cliniques est organisé au cours des deux derniers semestres de formation. Ce certificat est destiné à vérifier les compétences acquises par les étudiants et leur capacité à synthétiser les connaissances acquises. Ce certificat est organisé sous la forme d’une épreuve de mise en situation clinique. Les connaissances mobilisées pour cette épreuve sont issues de l’ensemble du programme du premier et du deuxième cycle des études médicales. L’accent est également porté sur l’acquisition des compétences génériques. Après cette épreuve, le jury évalue si les compétences attendues de l’étudiant sont acquises. Le jury de ce certificat est multidisciplinaire.

L’évaluation des compétences cliniques de DFASM2, si elle a lieu, sera prise en compte pour l’évaluation du CCC en DFASM3.

Une session de rattrapage est organisée avant la date prévue pour la validation du deuxième cycle.

 

Poursuites disciplinaires

Pour les épreuves écrites, les étudiants disposent, le cas échéant, des documents qui leur sont distribués en même temps que les sujets d'examen. En l'absence d'autorisation expresse de l'enseignant responsable de la matière, est interdit tout support d'information, de traitement de l'information ou de communication (calculatrice programmable, outil informatique, etc.). L'usage de tous recueils ou documents comportant des annotations personnelles est interdit.

Toute fraude ou tentative de fraude est passible de poursuites disciplinaires.

Le Doyen est habilité à prendre les mesures nécessaires pour faire face à des situations exceptionnelles et régler toutes les difficultés dans le respect des principes du programme pédagogique et du contrôle des connaissances de la Faculté de Médecine de l'université Paris Diderot Paris 7.