Le Ministère de la Santé publie un arrêté au Journal Officiel indiquant le nombre d’internes de médecine et de pharmacie ayant le droit de faire une année recherche.

L’interne qui en bénéficie prépare un master 2 ou un début de thèse de doctorat tout en bénéficiant d’un salaire fixé régulièrement par arrêté d’environ 24.080 € brut annuel.

La date limite de dépôt des dossiers est le 30 Mai 2016 (le cachet de la poste faisant foi).

Tous les internes (quelle que soit leur promotion) peuvent déposer un projet dès la publication de l’arrêté du Ministère de la Santé.

Le dossier comporte les documents suivants :

  1. Un document comportant les coordonnées de l'interne (nom, prénom, date de naissance, téléphone, adresse postale, adresse électronique, année de réussite aux épreuves classantes nationales ou à l'internat.
  2. Le curriculum vitae de l'interne.
  3. Le projet de recherche indiquant :

 

  • le sujet de recherche ;
  • son intérêt général ou scientifique ;
  • son ou ses objectifs ;
  • sa situation dans le contexte scientifique et médical au niveau national et international ;
  • les méthodologies utilisées ;
  • les retombées attendues ;
  • la bibliographie ;
  • les coordonnées du laboratoire de recherche labellisé sur le plan quadriennal université-ministère chargé de l'enseignement supérieur s'il s'agit d'un laboratoire français ou son équivalent s'il s'agit d'un laboratoire étranger ;
  • les coordonnées du directeur de recherche et son curriculum vitae

La qualité du projet de recherche des internes détermine l'attribution des années-recherche.

Cette qualité est évaluée :

Pour les internes en médecine, par une commission interrégionale de sélection, réunie au sein d'une des unités de formation et de recherche de l'interrégion, désignée à cet effet par le collège des directeurs des unités de formation et de recherche de l'interrégion. Cette commission est composée :

  • du directeur de l'unité de formation et de recherche de médecine qui l'organise, président ;
  • du directeur de chacune des autres unités de formation et de recherche de médecine de l'interrégion ou leurs représentants ;
  • du vice-président de directoire chargé de la recherche de chacun des centres hospitaliers et universitaires de la région ou des régions considérées ou leurs représentants ;
  • du président d'université, président du conseil scientifique, de chacune des universités dont relèvent les unités de formation et de recherche concernées ou leurs représentants ;
  • de chercheurs titulaires désignés par le délégué régional de la recherche et de la technologie au sein des organismes de recherche en sciences de la vie et de la santé. Ils sont en nombre égal au tiers du nombre des membres composant la commission.

En outre, assistent aux délibérations de la commission, avec voix consultative, deux représentants des internes de médecine de l'interrégion dont un en médecine générale, sur proposition des organisations représentant les internes.